Un souffleur thermique : en quoi est-ce intéressant pour jardiner ?

Tout jardinier qui se respecte recense toute une panoplie d’outils pour entretenir régulièrement avec brio son jardin. Après vous avoir parlé du rotofil, focalisons-nous sur un autre outil pour nettoyer les espaces extérieurs : le souffleur thermique. Mais quels avantages tire-t-on à l’utiliser en jardinant ?

Principales utilisations du souffleur thermique

En résumé, le souffleur est un appareil utilisé en jardinage pour le soufflage, le nettoyage et le séchage. En effet, ce dispositif est idéal pour souffler sur les feuilles mortes éparpillées dans tous les coins de votre jardin.

Il arrive également à souffler d’autres ordures légères et du sable. Certains modèles arrivent même à faire le déblayage de la neige du sol pour ensuite la repousser. De plus, le souffleur thermique est aussi recouru pour se débarrasser des mottes de gazon après la tonte.

Vous pouvez également l’utiliser pour le nettoyage et le séchage de toutes sortes  de gouttières. N’oublions pas de préciser qu’avec son système de ventilation et de séchage, le souffleur thermique est un excellent allié pour le séchage des eaux usées de ruissellement ou d’eaux de pluie sur les pavées.

souffleur thermique

Un souffleur thermique pour une autonomie illimitée

Comme le souffleur thermique carbure à l’essence, il dispose de plus d’autonomie. En effet, tant que le réservoir est bien approvisionné, l’appareil marchera toujours. Vous pourrez, de ce fait l’utiliser partout dans votre jardin sans devoir craindre qu’il puisse vous lâcher à n’importe quel moment.

En outre, avec un modèle thermique, vous n’aurez pas non plus à trimballer partout des fils électriques. Ainsi, vous pourrez circuler librement entre les arbres, dans les allées et même dans les coins les plus reculés de votre jardin. Vous ne serez en tout point gêné durant vos travaux.

Un souffleur à essence pour plus de puissance

Si vous optez pour un modèle de souffleur thermique, vous bénéficierez également d’un modèle plus puissant. En effet, par rapport au souffleur électrique qui enregistre une puissance comprise entre 2500 à 3000 W, le modèle thermique est plus avantageux.

Généralement, avec une puissance thermique variant de 25cm3 à 70 m3, le souffleur thermique peut produire via son tube de soufflage un flux d’air conséquent. À titre d’illustration, sachez qu’un souffleur à essence arrive à souffler jusqu’à 500 km/h d’air.

souffleur thermique

Un dispositif convertible en un super-appareil

Et enfin, il est à noter que le souffleur thermique présente aussi l’avantage d’être convertible en aspirateur souffleur broyeur. En effet, quand le souffleur n’arrive plus à bien souffler ou quand vous voulez l’utiliser pour d’autres labeurs, vous pourrez toujours le convertir en un autre gadget utile pour le jardinage.

En transformant votre souffleur à essence en aspirateur souffleur broyeur, vous disposerez d’un appareil pratique et polyvalent. Dans ce sens, après avoir broyé les feuilles mortes et les autres débris de votre jardin, le dispositif se charge de les transformer en compost.

Vous gagnez ainsi un produit 100% biologique et fait maison que vous puissiez utiliser pour fertiliser les plantes ou le gazon de votre jardin. Vous réalisez ainsi des économies et apportez un produit qui influencera sur le retour d’investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.