Autoconstruction : quelles compétences faut-il avoir pour construire soi-même sa maison ?

Vivre dans la maison de ses rêves, ou ne serait-ce que celle dont on est propriétaire est l’objectif de nombreuses personnes. Malheureusement il y a des arrières à l’entrée, essentiellement financières. Cependant, à condition que le profil du particulier convienne, il peut accéder à son rêve en réalisant soi-même son habitation, les coûts devenant nettement plus accessibles dans ce cas…

L’autoconstruction, est-ce pour tout le monde ?

Malheureusement non, construire sa maison soi-même ne s’adresse pas à tout le monde. On peut aisément penser que si c’était le cas les promoteurs immobiliers, les artisans du second œuvre et les architectes n’auraient pas lieu d’être. Ce n’est donc pas pour tout le monde, mais que faut-il savoir faire ou quelles compétences faut-il avoir pour parvenir à édifier sa demeure ?

construction bois-0

Aimer l’effort prolongé

L’autoconstruction est une aventure merveilleuse, mais qui exige d’être bien préparé et de s’engager sur la durée. Un chantier c’est long, au moins 1 an voire 2 ans en fonction de la taille et de la complexité de la maison, ainsi que de la disponibilité des futurs propriétaires. Il faut donc être conscient que ça exige de travailler pendant les week-end, les vacances, un peu le soir en rentrant du travail, etc…

Avoir envie d’apprendre

Même si l’on parvient à se faire accompagner par un membre de la famille ou par un ami expérimenté dans le domaine du bricolage avancé, il faut nécessairement se former. La grande chance actuelle, c’est d’avoir la possibilité de consulter toutes sortes de tutoriels sur internet : comment monter une salle de bains, comment bien isoler les murs, etc… tout un tas de conseils de gens passionnés par le bricolage, dont certains sont passés par l’autoconstruction et partagent leur expérience.

Aimer bricoler

C’est un argument qui rejoint celui d’avoir envie d’apprendre. Mais on ajoute une notion au niveau des prédispositions. On dit des gens qui jardinent bien qu’ils ont la main verte et c’est la même chose pour les bricoleurs avec la phrase « il sait tout faire de ses mains ». Donc il est important de ressentir une attirance pour le bricolage en plus d’être curieux, pour ne pas abandonner la construction en plein milieu du chantier (ça arrive…).

En définitive avant de se lancer dans le projet de l’autoconstruction bois, il faut être honnête avec soi-même et faire le point si on se sent capable de mener un tel projet jusqu’au bout. Si on ressent des faiblesses et lacunes personnelles, c’est inutile. A moins que l’on bénéficie de l’aide d’un manuel bricoleur débrouillard, auquel cas on se sentira épaulé et on n’abandonnera pas au moindre problème (car il y en aura un grand nombre) qui n’avait pas été pensé en amont.

Pourquoi choisir l’autoconstruction ?

Les personnes qui souhaitent se lancer dans l’aventure de l’autoconstruction donnent généralement les mêmes raisons…

Des économies financières

En effet les économies financières sont la 1ère raison évoquée. Et c’est vrai qu’elles sont importantes si on a bien pensé son projet. Car ce qui coûte généralement le plus cher c’est finalement le terrain constructible, excepté si on souhaite construire sa maison dans une zone rurale désertique ou presque. En gros on peut estimer à un prix final divisé par deux la facture d’un constructeur en faisant tout soi-même. Et si on est expérimenté c’est même un gain supplémentaire ! Car les dépenses les plus importantes sont la main d’oeuvre suivie des matériaux.

Un projet sur mesure

En construisant soi-même sa demeure, on peut l’imaginer sur plans comme bon nous semble. On pense aux surfaces des pièces et leur disposition notamment. On peut employer des matériaux de bonne qualité pour l’isolation thermique et phonique et créer une maison qui soit la plus autonome possible, c’est à dire avec le moins de dépenses d’énergie possible. C’est donc un énorme avantage également qui n’est plus lié à des contraintes budgétaires s’il avait fallu passer par un constructeur immobilier.

Epanouissement personnel

Parvenir après 1 ou 2 ans de dur labeur à installer ses affaires dans son chez soi procure une satisfaction personnelle très importante. C’est l’accomplissement d’un travail qui a été semé d’embûches sans qu’on n’ait rien laché ! Il faut ajouter à cela le gain de compétences obtenu durant cette période qui continuera de servir pour entretenir la maison ultérieurement, ou pourquoi pas se lancer dans une nouvelle aventure immobilière en vue d’un investissement !

En définitive, l’autoconstruction apporte des avantages indéniables : des gains financiers importants, un habitat à notre goût et la satisfaction du travail accompli par le dépassement constant de soi-même. Cependant il faut être certain de se sentir capable d’aller au bout d’une telle aventure en sacrifiant tous ses moments disponibles. Vous sentez-vous l’âme d’un constructeur de maison ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.