Comment choisir son marteau-piqueur ?

Indispensable pour faire des trous ou détruire (partiellement ou totalement) des matériaux durs, le marteau-piqueur est fabriqué en différents modèles. Ces modèles sont adaptés en fonction des matériaux à travailler et du résultat attendu. Afin d’opter pour un outil qui s’adapte au mieux à vos objectifs, découvrez dans cet article les éléments à prendre en compte pour choisir son marteau-piqueur.

Les différents types de marteau-piqueur

Le marteau-piqueur est un outil employé dans la destruction de matériaux durs. Il sert notamment dans les travaux de terrassement, mais reste utile à d’autres tâches telles que le burinage et le démolissement. En pratique, il permet de travailler briques, roches, bétons, ainsi que d’autres matériaux particulièrement résistants. Doté d’un mécanisme de fonctionnement similaire, il comprend plusieurs modèles. Découvrez quelques conseils pour faire son choix ici.

Le marteau-piqueur électrique

Il s’agit de l’un des marteaux-piqueurs les plus répandus. Pour cause, il est très polyvalent. Ce modèle fonctionne sous électricité. À l’exemple des perceuses, son piston est mis en marche par un moteur électrique. Bien qu’il coche des cases, notamment en ce qui concerne son efficacité et sa puissance, il reste déconseillé pour les travaux de forte intensité. Il convient également d’éviter de l’utiliser dans des espaces humides, à cause des risques d’électrocution.

Le marteau-piqueur thermique

Au niveau de ce modèle, le piston est actionné par un moteur thermique. Le marteau-piqueur thermique émet donc du gaz et beaucoup de bruit. C’est la raison pour laquelle il est préférable de l’utiliser pour les travaux en extérieur.

Il convient tout de même de noter qu’il s’agit d’un modèle très performant. Pour cette raison, on le retrouve énormément sur les chantiers. En plus de l’alourdir, son moteur exige un entretien rigoureux.

Le marteau-piqueur hydraulique

Le marteau-piqueur hydraulique est l’un des modèles vers lesquels se tournent particulièrement les professionnels. À la différence des autres modèles, il se branche sur une centrale hydraulique. Il possède ainsi une puissance de percussion élevée qui lui permet de percer très facilement l’asphalte, le béton, les briques… En dépit de sa polyvalence, il est plus adapté aux tâches de grande envergure.

Le marteau-piqueur pneumatique

À l’exemple du marteau-piqueur hydraulique, le marteau-piqueur pneumatique s’utilise généralement sur les grands chantiers. Très puissant et lourd, son mécanisme fonctionne grâce à un compresseur d’air. Plus polyvalent que le modèle électrique, il offre aussi bien la force que la maniabilité nécessaires pour percer différents types de matériaux. Il peut s’utiliser dans des endroits humides comme secs, sans risque.

Si l’un ou l’autre de ces modèles de marteau-piqueur peut être utile, quelle que soit la tâche à faire, ils restent différents sur un certain nombre d’aspects. Ces aspects peuvent se révéler décisifs au moment de faire votre choix.

Les critères pour choisir un marteau-piqueur

Au nombre des critères essentiels qui interviennent dans le choix d’un marteau-piqueur, on retrouve notamment :

  • la vitesse de percussion ;
  • la fréquence d’utilisation ;
  • les vibrations et les bruits ;
  • et la force de frappe.

La vitesse de percussion

La percussion représente les chocs que le marteau-piqueur exerce par intermittence contre le matériau. Pour être efficace, elle doit être assez rapide. En même temps, elle doit l’être moins pour des ouvrages qui demandent une manipulation plus délicate. La vitesse de percussion idéale est comprise entre 1 400 et 1 800 coups par minute.

La fréquence d’utilisation

Comme tout outil, les marteaux-piqueurs possèdent une durée d’amortissement. Si vous ne comptez pas l’utiliser à temps plein, il n’est pas indispensable d’opter pour un outil à forte puissance. En effet, les marteaux-piqueurs au bas du palier sont capables de résister longtemps s’ils ne sont pas très sollicités. En pratique, cela signifie que vous les utilisez pour des travaux de bricolage ponctuels.

Les vibrations et les bruits

La percussion entraîne naturellement des vibrations et des bruits. Avec un bon équipement (casque antibruit, masque de protection…), ces derniers ne sont que des désagréments sans grandes conséquences. Dans le cas contraire, ils peuvent présenter certains risques, notamment pour la santé. C’est pourquoi il est utile de choisir le marteau-piqueur avec le moins de bruits ou de vibrations. Certains modèles possèdent des mécanismes d’amortissement adaptés.

La force de frappe

Elle est essentielle pour décider du modèle qui s’adapte le mieux à vos besoins et faire des économies par la même occasion. Les grands modèles ont une force de frappe élevée, tandis que les petits modèles ont une force de frappe réduite.

Si les marteaux-piqueurs avec une grande force de frappe sont pratiques pour réaliser par exemple des travaux de démolition, ceux avec une force de frappe moindre sont adaptés à des travaux comme la sculpture.

Les besoins d’utilisation

Un marteau-piqueur peut servir pour de nombreuses tâches. Il est essentiel qu’il aligne à cet effet maniabilité, efficacité, puissance et praticité. En général, les modèles qui pèsent le moins, soit environ 5 kg, possèdent aussi bien la puissance que la maniabilité nécessaires pour effectuer des tâches de faible envergure. En conséquence, il ne servirait à rien d’acheter un modèle avec une force de frappe avoisinant les 25 kg si votre objectif est de casser des carrelages muraux.

À l’opposé, il vous faudra investir dans des modèles plus importants pour des tâches de grande envergure. Ils sont en effet capables de fournir plus de puissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.